Bye Bye 2018 : Une revue de l’actualité culturelle, politique et sociale de l’année composée de sketches humoristiques à souhait, scénarisés et interprétés par des comédiens québécois connus.

Programme d’enveloppes de rendement

Le Programme des enveloppes de rendement vise à encourager les partenariats entre les télédiffuseurs ainsi que les producteurs d’émissions de télévision et de médias numériques en vue de créer du contenu convergent que les auditoires canadiens peuvent visionner en tout temps, sur l’écran de leur choix. Comme ce programme fait partie du Volet convergent du FMC, les projets financés doivent comprendre un contenu qui sera créé en vue d’être distribué sur au moins deux plateformes, dont la télévision et les médias numériques. Dans le cadre du Programme des enveloppes de rendement, le FMC alloue aux télédiffuseurs de langue française et anglaise des enveloppes financières dont la somme reflète leur feuille de route en matière de soutien à la programmation canadienne. Ce sont les télédiffuseurs qui engagent ces fonds dans des projets canadiens, qui sont directement versés aux producteurs. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter l’annexe Calcul des enveloppes de rendement.


Engagements au titre des enveloppes de rendement

En 2018-2019, le budget du Programme des enveloppes de rendement a été entièrement distribué (100 %) et affecté à 453 projets, soit trois de plus qu’en 2017-2018. Au total, 31 groupes de propriété de radiodiffusion et télédiffuseurs indépendants ont reçu des allocations d’enveloppe, soit cinq de moins que l’an dernier. Les montants octroyés allaient de l’allocation minimale de 50 000 $ à 57,1 millions de dollars. La proportion entre le financement du programme et le devis de production s’est établie à 5,5:1, du jamais vu depuis cinq ans. Des devis de production s’élevant à un total de 1,25 milliard de dollars ont reçu du soutien du Programme des enveloppes de rendement. En outre, 95,7 % (218,9 millions) des fonds des enveloppes de rendement 2018-2019 ont été affectés à des projets télévisuels et 4,3 % (9,9 millions) ont été utilisés pour financer des composantes médias numériques. Le financement de médias numériques à l’aide du Programme des enveloppes de rendement a reculé de 0,6 million par rapport à l’an dernier.


Utilisation des enveloppes de rendement des télédiffuseurs par genre

Les parts définitives du financement provenant des enveloppes de rendement par genre peuvent varier des cibles établies au début de l’exercice et approuvées par le conseil d’administration. En effet, 50 % des allocations sont considérées comme des marges de manœuvre pouvant être affectées à n’importe lequel des quatre genres soutenus par le FMC. Les groupes de propriété de radiodiffusion et les télédiffuseurs indépendants ayant reçu une enveloppe combinée pour les deux langues inférieure à 5,0 millions bénéficient d’une entière flexibilité relativement au genre.

Les cibles des allocations par genre n’ont pas été modifiées par rapport aux allocations mises en œuvre en 2015-2016.

Les graphiques ci-dessus montrent d’importants changements positifs quant à la part des genres entre la première allocation et les engagements définitifs de 2018-2019 dans les genres des dramatiques, des documentaires et des émissions de variétés et des arts de la scène de langue anglaise. De leur côté, les émissions pour enfants et jeunes de langue anglaise, qui ont reculé de 9,4 points de pourcentage par rapport à la première allocation, poursuivent leur déclin, qui a commencé en 2015-2016. Dans le marché de langue française, les dramatiques ont connu une hausse de 4,8 points par rapport à la première allocation. Pour les émissions pour enfants et jeunes, on observe une baisse de 2,3 points de pourcentage par rapport à la première allocation, ce qui représente une baisse marquée par rapport aux exercices précédents. Enfin, pour la première fois en cinq ans, les engagements en émissions de variétés et des arts de la scène ont glissé sous la première allocation.

Retour Haut de la page