Murdoch Mysteries : Les techniques d’investigation scientifique avant-gardistes et l’attitude non conformiste de William Murdoch suscitent souvent le doute chez ses collègues et son patron.

Programme pour l’exportation

Le Fonds des médias du Canada (FMC) soutient l’exportation de contenu canadien par l’intermédiaire de trois programmes.

Programme de doublage et sous-titrage

Le Programme de doublage et sous-titrage a pour but de faire croître l’accessibilité des projets soutenus auprès d’autres auditoires, par l’entremise du doublage et du sous-titrage, dans d’autres langues que la langue originale. Le doublage et le sous-titrage font croître les revenus potentiels dans d’autres marchés en permettant de faire augmenter les ventes de projets canadiens à l’échelle nationale et internationale. Les projets reçoivent des fonds attribués selon le principe du « premier arrivé, premier servi ».

En 2018-2019, l’allocation budgétaire du Programme de doublage et sous-titrage s’établissait à un million de dollars; elle a été entièrement épuisée. Au total, 26 projets ont été soutenus. Parmi ceux-ci, 11 avaient d’abord été produits en anglais, six, en français, quatre, en espagnol, et cinq, en mandarin. Ainsi, neuf projets dans une autre langue que l’anglais ou le français ont reçu 45,1 % du financement. Parmi tous les projets, 14 (53,8 %) étaient des documentaires.

Programmes pilotes pour l’exportation

Les programmes pilotes pour l’exportation ont été mis sur pied l’an dernier pour promouvoir la création de contenu destiné aux marchés internationaux, augmenter le volume des exportations, créer un effet de levier pour financer du contenu supplémentaire et faire croître à la fois la portée et les revenus générés par les productions canadiennes. Ces programmes complètent la stratégie internationale du FMC, qui comprend le lancement et le renouvellement de nombreuses mesures incitatives avec des organismes de financement d’autres pays, la participation active à des événements clés de l’industrie à l’échelle internationale, ainsi que la recherche et la publication d’informations sur les principaux marchés étrangers par FMC Veille.

En raison de la demande envers les programmes, leur budget a été augmenté, passant de 3,1 millions de dollars en 2017-2018 à 3,4 millions en 2018-2019.

    FMC K $ Nombre de projets
Programme pilote pour l’exportation Langue anglaise 2 267 45
  Langue français 524 10
Total programme pilote pour l’exportation   2 791 55
Partenariat pilote entre le FMC et le Programme d’aide à l’exportation du Fonds Québecor Français 600 6
Total programmes pour l’exportation   3 391 61

Deux programmes d’aide à l’exportation sont en place : l’un entièrement administré par le FMC et l’autre offert en partenariat avec le Fonds Québecor. Au total, 66,9 % du financement des deux programmes a été octroyé à des projets de langue anglaise et 33,1 %, à des projets de langue française.

Le Programme pilote pour l’exportation finance les activités de prévente, de vente et de promotion de projets télévisuels destinés aux marchés étrangers au cours de l’étape du développement. La demande pour ce programme a été élevée, et son budget de 2,8 millions de dollars a été entièrement épuisé; 61 projets ont été soutenus. La somme moyenne versée à un projet s’est établie à 51 000 $. Les projets pour enfants et jeunes, des documentaires et des dramatiques se sont partagé le budget du programme à peu près en parts égales, celle des dramatiques s’établissant à 37 %. Les projets soutenus provenaient de tous les coins du pays.

De son côté, le Partenariat pilote entre le FMC et le Programme d’aide à l’exportation du Fonds Québecor est un programme innovateur visant à soutenir en collaboration des initiatives d’exportation de contenu audiovisuel créé par des producteurs établis au Québec et destiné aux marchés étrangers. Le Fonds Québecor est chargé de la première évaluation des projets et de leur recommandation. Le FMC effectue ensuite son évaluation avant d’engager une aide financière supplémentaire. Six sociétés ont chacune reçu 100 000 $ pour soutenir la préparation des phases initiales des projets en vue de leur prévente sur les marchés d’exportation.

Retour Haut de la page