À Letterkenny, trois groupes de résidents se chamaillent constamment pour des questions plutôt triviales. 

Mesure incitative pour les médias numériques convergents

Critères de convergence applicables aux médias numériques

En 2018-2019, les projets étaient jugés convergents si la composante télévision :

  • était complétée par une ou par plusieurs composantes médias numériques (MN);
  • a été diffusée par l’intermédiaire d’une distribution numérique non simultanée; ou
  • a été diffusée par un service de vidéo sur demande (VSD) titulaire d’une licence de diffusion du CRTC.

La part du financement attribué à des projets convergents assortis d’une composante MN a chuté comparativement aux quatre années précédentes, en particulier dans le marché de langue anglaise. La part du nombre de projets assortis d’une composante MN est demeurée stable, à quelque 50 %, toutes langues confondues, au cours des cinq dernières années. L’écart entre les parts du financement et du nombre de projets indique qu’un petit nombre de projets à devis élevé est accompagné de composantes MN.


Mesure incitative pour les médias numériques convergents

Faisant partie du Volet convergent du Fonds des médias du Canada (FMC), la Mesure incitative pour les médias numériques convergents (MIMNC) a pour objectif d’appuyer la production de projets de médias numériques aux devis, à la portée et aux retombées accrus, et qui sont associés à des productions télévisuelles financées par le FMC. Les projets admissibles reçoivent un financement attribué selon le principe du « premier arrivé, premier servi ». Le programme est destiné à des projets de grande valeur et exige un devis minimal de 350 000 $ pour les projets de langue anglaise et de 150 000 $ pour les projets de langue française.

En 2018-2019, la MIMNC a financé 44 projets, une hausse de trois par rapport à l’an dernier. Nous assistons toutefois à la poursuite du déclin des projets de médias numériques qui avait commencé en 2016-2017. La mesure incitative a représenté 38,5 % du financement convergent en MN. L’engagement moyen dans le cadre de la mesure s’établissait à 57,8 % du financement du projet. Les devis moyens par projet se sont établis à 579 000 $ dans le marché de langue anglaise et de 230 000 $ dans le marché de langue française. Les devis de production déclenchés par la MIMNC ont diminué à leur niveau le plus bas des cinq dernières années.

Les genres des dramatiques et des documentaires ont chacun reçu un peu plus du tiers du financement versé au titre de la MIMNC, soit 3,4 millions et 3,6 millions de dollars, respectivement. Les émissions pour enfants et jeunes ont reçu 1,7 million, et le reste des fonds ont été octroyés aux variétés et des arts de la scène. Ce sont les dramatiques de langue anglaise (cinq projets) qui ont affiché le devis moyen le plus élevé, à savoir 713 000 $.

Retour Haut de la page