The Indian Detective : Un policier canadien. Né de parents Indiens. Enquêtant dans l’un des pays les plus fascinants qui soient.

Résultats d’auditoire – télévision

Les résultats de financement présentés dans le présent rapport annuel portent sur les activités menées au cours de l’exercice 2018-2019. Cependant, la mesure du succès auprès de l’auditoire rend compte de la dernière année complète de diffusion, en l’occurrence 2017-2018.

Écoute générale des émissions de langue anglaise dans les genres financés par le FMC

En 2017-2018, le nombre total d’heures d’écoute ainsi que les parts pendant les périodes de grande écoute du contenu de langue anglaise financé par le FMC ont atteint leur niveau le plus faible des dix dernières années. Ce déclin de plus de 30 % est largement attribuable aux modifications susmentionnées que le CRTC a apportées à ses politiques relatives à l’obligation des télédiffuseurs spécialisés de présenter du contenu canadien, puisque l’ensemble de la consommation linéaire au profit des plateformes non linéaires n’a reculé que d’environ 5 % par rapport à l’an dernier.

Dans le genre des émissions pour enfants et jeunes, l’écoute d’émissions financées par le FMC pendant toute une journée a diminué de 12 points de pourcentage, pour atteindre 25 %. De son côté, l’écoute d’émissions étrangères a augmenté de dix points, pour s’établir à 63 %. Pendant les heures de grande écoute, l’écoute d’émissions financées par le FMC a diminué de 13 points, pour se fixer à 31 %, alors que celle des émissions canadiennes non financées par le FMC a bondi de neuf points. Les heures d’écoute des émissions pour enfants et jeunes financées par le FMC ont baissé de plus de 65 % depuis 2012-2013. Ce déclin illustre peut-être aussi en partie la forte baisse des heures de contenu pour enfants et jeunes produites pendant les exercices 2015-2016 et 2017-2018 (cette dernière année, on observe une baisse de 35 % par rapport à 2014-2015). Ce genre est en outre l’un des plus vulnérables aux changements que les nouvelles technologies entraînent dans les modèles de consommation, puisque le contenu pour enfants est déjà facilement accessible sur d’autres plateformes (tablettes, services de télévision par contournement, etc.) qui ont la faveur des jeunes consommateurs.

L’écoute, pendant toute une journée, de documentaires financés par le FMC a reculé de un point de pourcentage, pour s’établir à 22 %. Aux heures de pointe, la part du contenu financé par le FMC s’est fixée à 21 %, un repli de quatre points par rapport au sommet de l’an dernier, alors que la part d’écoute de contenu étranger a bondi de cinq points, pour atteindre 53 %. En grande partie, la baisse de l’écoute de contenu financé par le FMC semble attribuable au recul presque proportionnel du contenu diffusé aux heures de grande écoute (que l’on doit probablement ici encore à la modification des quotas de diffusion du CRTC).

Dans le genre des dramatiques, l’écoute pendant toute une journée de contenu financé par le FMC a diminué de deux points, pour se fixer à 6 %, le niveau le plus faible des cinq dernières années. Aux heures de grande écoute, elle a reculé de un point, pour s’établir à 7 %, aussi un creux des cinq dernières années, ce qui illustre la tendance à la baisse observée depuis 2013-2014. Le nombre d’épisodes de contenu financé par le FMC ayant été diffusés a connu une baisse notable (de 45 % par rapport à l’an dernier). Cependant, ce repli aurait été partiellement atténué par le fait que les dramatiques sont en majorité visionnées sur les chaînes généralistes, pour lesquelles les quotas de diffusion du CRTC n’ont pas été modifiés. Voilà qui expliquerait pourquoi les parts d’écoute de ce genre n’afficheraient pas un déclin aussi prononcé que les parts des autres genres.

Dans le genre des émissions de variétés et des arts de la scène (VAS), la part de l’écoute de contenu financé par le FMC pendant toute la journée a dégringolé de 17 points de pourcentage, pour se fixer à 11 %, un creux jamais vu au cours des cinq dernières années. Par ailleurs, pendant les heures de pointe, l’écoute d’émissions financées par le FMC a fléchi de 14 points, pour s’établir à 7 %, un autre gouffre des cinq dernières années. Le retrait des ondes de la majorité du catalogue de Just for Laughts, de même que la baisse des diffusions de séries populaires comme Still Standing ont alimenté en partie ces déclins. Il est à noter toutefois qu’il y a relativement peu de contenu financé par le FMC dans le genre VAS; par conséquent, les variations au sein de celui-ci, même les plus faibles, ont généralement des effets accrus sur la part de l’écoute.

Retour Haut de la page

Émissions de langue anglaise financées par le FMC les plus regardées

Voici une liste des 10 émissions de langue anglaise financées par le FMC les plus regardées pendant l’année de radiodiffusion 2017-2018.

Six émissions financées par le FMC diffusées pendant l’année 2017-2018 ont attiré en moyenne plus de un million de téléspectateurs. Parmi les 10 émissions les plus regardées, sept étaient des dramatiques, dont l’auditoire allait de 782 000 à 1,6 million de téléspectateurs. Un documentaire et deux émissions de VAS, dont l’auditoire allait de 1,0 à 1,4 million de téléspectateurs, complètent la liste. 

The Indian Detective, l’émission de langue anglaise financée par le FMC la plus regardée, a attiré 1,6 million de téléspectateurs en moyenne pour ses quatre épisodes. Elle est suivie du documentaire sur le chanteur Gord Downie Long Time Running (1,4 million) et de Murdoch Mysteries, à 1,2 million. Dans l’ensemble, les émissions canadiennes les plus regardées ont été la finale de la Coupe Grey de la LCF (4,1 millions de téléspectateurs) diffusée à TSN, de la finale du Championnat mondial junior de hockey (deux épisodes, 2,8 millions) et de PyeongChang Olympic Winter Games Primetime (2,2 millions).

À des fins de comparaison, signalons que The Big Bang Theory, la série étrangère la plus regardée dans un genre financé par le FMC, a attiré près de 3,3 millions de téléspectateurs en moyenne pendant la saison. Deux autres séries dramatiques (The Good Doctor et Young Sheldon) ont atteint plus de deux millions de téléspectateurs en moyenne, comme l’an dernier; six séries avaient enregistré ce chiffre il y a deux ans. Précisons également que l’émission ayant attiré dans l’ensemble le plus vaste auditoire en 2017-2018 a été le Super Bowl, qui a rassemblé 4,9 millions de téléspectateurs.

Rang Télédiffuseur Titre de l'émission Jour Heure de télédiffusion Genre FMC Nombre de télédiffusions Téléspectateurs 2+ / Cible 2+ Auditoire moyen par minute (000)
1 CTV The Indian Detective Jeu 21 h 00 - 22 h 00 Dramatique 4 1 552
2 CTV Long Time Running Ven 20 h 00 - 21 h 36 Documentaire 1 1 382
3 CBC Murdoch Mysteries Lun 20 h 00 - 21 h 00 Dramatique 20 1 228
4 CBC RCAF New Year's Eve Special Dim 20 h 00 - 21 h 00 Variété et arts de la scène 1 1 210
5 Global Private Eyes Dim 21 h 00 - 22 h 00 Dramatique 9 1 098
6 CBC Ron James The High Road (NYE Special) Dim 21 h 00 - 22 h 00 Variété et arts de la scène 1 1 016
7 CTV Cardinal Jeu 21 h 00 - 22 h 00 Dramatique 6 972
8 CTV The Disappearance Dim 21 h 00 - 22 h 00 Dramatique 6 884
9 CBC Rick Mercer Report Mar 20 h 00 - 20 h 30 Dramatique 22 848
10 CBC Frankie Drake Mysteries Lun 21 h 00 - 22 h 00 Dramatique 11 782
Source: Recherche FMC (Numeris) 2017-2018 Année de télédiffusion, télédiffusion originale seulement
Retour Haut de la page

Écoute générale des émissions de langue française dans les genres financés par le FMC

En ce qui a trait au contenu de langue française faisant partie des genres soutenus par le FMC, la part globale de l’écoute consacrée à des émissions financées par le FMC pendant une journée complète a diminué de un point de pourcentage par rapport à l’an dernier. Pendant les heures de grande écoute, la part du contenu financé par le FMC a aussi reculé de un point, en raison d’une hausse de la part du contenu étranger pendant les heures de pointe.

Dans le genre des émissions pour enfants et jeunes, pendant toute une journée, l’écoute de contenu financé par le FMC a fléchi de quatre points, pour se fixer à 46 %, un creux historique. L’écoute d’émissions canadiennes non financées par le FMC et celle du contenu étranger, de leur côté, ont gagné deux points chacune. Pendant les heures de grande écoute, la part des émissions financées par le FMC a bondi de 12 points de pourcentage, pour atteindre 61 %, soit un seul point de moins que le record des cinq dernières années (62 %) observé en 2013-2014.

Relativement aux documentaires, pendant toute une journée, l’écoute de contenu financé par le FMC a grimpé de deux points depuis l’an dernier, pour atteindre 22 %. Pendant les heures de pointe, l’écoute de contenu financé par le FMC a augmenté de cinq points, pour s’établir à 26 %. Dans l’ensemble, le nombre d’heures d’écoute des documentaires financés par le FMC diffusés pendant les heures de pointe a atteint sa part la plus élevée depuis que le FMC a commencé à suivre ces données, en 2005-2006.

Dans le genre des dramatiques, pendant toute une journée, l’écoute d’émissions financées par le FMC est demeurée la même, à 23 %. Pendant les heures de pointe, l’écoute d’émissions financées par le FMC est aussi demeurée la même, à 42 %; il s’agissait l’an dernier d’un record des cinq dernières années. L’écoute de dramatiques produites à l’étranger a augmenté de quatre points pendant les heures de grande écoute, mais l’écoute d’émissions canadiennes non financées par le FMC a reculé de deux points pendant toute la journée et de quatre points pendant les heures de pointe. Sans égard aux parts d’écoute, on observe un repli du nombre d’heures de programmation pendant les heures de pointe (de 7,1 %) de dramatiques financées par le FMC, mais une augmentation très modeste de l’écoute (1,2 %) par rapport à l’an dernier.

Dans le genre VAS, pendant toute une journée, l’écoute d’émissions financées par le FMC a plongé de six points de pourcentage, pour s’établir à 81 %. Pendant les heures de pointe, l’écoute d’émissions financées par le FMC a également diminué, de huit points cette fois, pour atteindre 82 %. Il s’agit dans les deux cas de creux historiques des cinq dernières années. L’écoute de contenu canadien non financé par le FMC a grimpé de deux points, tant pendant la journée complète que pendant les heures de pointe. De son côté, la part d’écoute d’émissions étrangères a triplé, pour atteindre 9 %.

Retour Haut de la page

Émissions de langue française financées par le FMC les plus regardées

Voici une liste des 10 émissions de langue française financées par le FMC les plus regardées pendant l’année de radiodiffusion 2017-2018. 

Les 10 émissions les plus regardées ont toutes attiré plus de un million de téléspectateurs. En outre, neuf autres titres ont atteint ce nombre; ce sont donc 19 émissions financées par le FMC qui ont rallié plus de un million de téléspectateurs. Poursuivant la tendance des dernières années, Bye Bye 2017 a été l’émission la plus regardée en 2017-2018.

Parmi les 10 émissions les plus regardées, six étaient des émissions de VAS, dont l’auditoire allait de 1,3 à 4,1 millions de téléspectateurs. Les quatre autres émissions les plus regardées étaient des dramatiques, dont l’auditoire allait de 1,3 million à 1,6 million de téléspectateurs. Aucun documentaire ni émission pour enfants et jeunes n’a réussi à se hisser parmi les 10 émissions les plus regardées.

Bye Bye 2017, l’émission de langue française financée par le FMC la plus regardée, a attiré un peu plus de 4 millions de téléspectateurs, alors que La Voix, la série financée par le FMC la plus regardée, en a réuni plus de 2 millions. Du côté des dramatiques, c’est la série de 10 épisodes Fugueuse qui a été la plus regardée, attirant plus de 1,6 million de téléspectateurs en moyenne.

À des fins de comparaison, signalons que la série étrangère dans un genre financé par le FMC la plus regardée a été Les petits doués, version française de Little Big Shots (778 000 téléspectateurs).

Rang Télédiffuseur Titre de l'émission Jour Heure de télédiffusion Genre FMC Nombre de télédiffusions Téléspectateurs 2+ / Cible 2+ Auditoire moyen par minute (000)
1 SRC Bye Bye 2017 Dim 23 h 00 - 00 h 19 Variété et arts de la scène 1 4 064
2 SRC Infoman Dim 22 h 00 - 23 h 00 Variété et arts de la scène 1 2 554
3 TVA La Voix Dim 19 h 00 - 21 h 15 Variété et arts de la scène 13 2 042
4 TVA La Voix Junior Dim 19 h 00 - 21 h 06 Variété et arts de la scène 9 1 916
5 TVA La Gala Artis Dim 20 h 00 - 22 h 38 Variété et arts de la scène 1 1 787
6 TVA Fugueuse Lun 21 h 00 - 22 h 00 Dramatique 10 1 618
7 SRC Unité 9 Mar 20 h 00 - 21 h 00 Dramatique 24 1 611
8 SRC District 31 Du lundi au jeudi 19 h 00 - 19 h 30 Dramatique 120 1 437
9 TVA L'Échappée Lum 20 h 00 - 21 h 00 Dramatique 24 1 306
10 SRC En direct de l'univers Dim 19 h 00 - 20 h 30 Variété et arts de la scène 1 1 292
Source: Recherche FMC (Numeris) 2017-2018 Année de télédiffusion, télédiffusion originale seulement
Retour Haut de la page