Equus : Nous avons créé le monde moderne grâce au cheval. Mais comment expliquer le fait que les humains et cette bête s’entendent si bien ?

Message de la présidente et chef de la direction

Valerie Creighton

Notre répertoire d’histoires est aussi vaste que notre pays et aussi diversifié que sa population. Résolument tourné vers l’avenir, le FMC a poursuivi son travail pour remplir sa mission : orienter le contenu et les récits canadiens vers un environnement numérique mondial concurrentiel en soutenant l’innovation, en récompensant le succès, en favorisant la diversité des voix et en encourageant l’accès aux œuvres exceptionnelles des créateurs canadiens.

En 2018-2019, le FMC a encore fait montre de sa grande détermination à améliorer la représentativité du secteur audiovisuel et a poursuivi la mise en place de mesures importantes pour accroître la représentation des femmes et des Autochtones au sein de l’industrie audiovisuelle canadienne. Grâce aux mesures établies il y a deux ans et soutenues au cours de l’année dernière, le nombre de femmes ayant scénarisé des projets financés par le FMC a augmenté, les femmes constituant maintenant plus de 40 % des scénaristes. Voilà une belle amélioration par rapport aux années précédentes, alors que ce taux s’établissait à 35 %. La représentation des femmes aux postes de production a légèrement augmenté depuis les années précédentes, passant d’un peu moins de 40 % à un peu plus de 40 %. Du côté des postes de réalisation, nous sommes un peu plus éloignés de la parité, la part des femmes représentant de 25 % à 30 % dans la plupart des catégories. Il s’agit toutefois d’une hausse par rapport aux années précédentes, où cette proportion allait de 16 % à 20 %.

Le FMC a continué de soutenir le Bureau des productions audiovisuelles autochtones et de collaborer avec lui. L’an dernier, le Bureau a déployé ses activités par la création d’une nouvelle structure de gouvernance et d’un cercle consultatif, la mise en place d’initiatives nationales de consultation et le financement d’une étude de marché pour éclairer la stratégie commerciale du contenu autochtone.

En partenariat avec des organismes de premier plan de l’industrie, des télédiffuseurs, de grands studios de production cinématographique et d’autres acteurs du secteur du divertissement, le FMC a lancé NOUS | MADE, une campagne nationale d’image de marque et de promotion du contenu et du talent canadiens. Cette campagne percutante destinée aux consommateurs pour accroître leur sensibilisation et susciter de l’intérêt et de la fierté envers les artistes et le contenu d’ici a été lancée depuis le tapis rouge de la cérémonie des Oscar. La campagne comporte des messages publicitaires qui mettent en vedette des talents canadiens ainsi que de vastes actifs médiatiques nationaux contrôlés par l’utilisateur, contrôlés par l’entreprise et payants.

En outre, grâce au soutien continu de Google Canada, de Bell Media, de Deluxe Toronto et de Téléfilm Canada, et en partenariat avec les producteurs de films et de télévision, les distributeurs, les télédiffuseurs, les syndicats, les guildes et d’autres associations de l’industrie, le FMC a poursuivi l’acquisition de contenu, les activités courantes et les initiatives promotionnelles pour la chaîne YouTube Encore+. L’an dernier, la chaîne comptait plus de 40 000 abonnés et sept millions de vues depuis sa création, 58 % de ces dernières provenant de l’extérieur du Canada. Encore+ a continué de se faire connaître et d’attirer de nouveaux utilisateurs grâce à des campagnes de promotion mixtes.

En plus de ces jalons importants, le FMC a gardé le cap sur l’efficacité de la gestion de ses programmes de financement. Il a continué de mener à bien son mandat — soutenir l’industrie audiovisuelle du Canada — en investissant 354,2 millions de dollars pour financer le développement, la production, la mise en marché et l’exportation de 1 410 projets de télévision et de médias numériques. Les fonds de programmes ont été presque entièrement versés, soit 98 %.

En 2018-2019, le financement du FMC a déclenché 1,5 milliard de dollars en activités de production partout au pays. Chaque dollar de financement du FMC a permis de générer 4,22 $ en volume d’activité, un record. Ce chiffre illustre encore très bien le rôle crucial que le FMC joue dans la création de plus de 179 000 emplois durables dans le secteur audiovisuel canadien. Ce niveau de soutien et de financement a été rendu possible grâce à ses bailleurs de fonds, à savoir, le gouvernement du Canada et les distributeurs canadiens de services de télévision par câble, par satellite et par IP.

Devant les perturbations constantes du secteur dans un marché extrêmement compétitif, le FMC est demeuré à l’écoute et a conservé sa flexibilité. Il a mis en place de nouvelles mesures, notamment une collaboration avec le Fonds Shaw-Rocket pour encourager la production d’émissions d’animation pour enfants et jeunes.

Grâce à la hausse impressionnante des ventes à l’extérieur de nos frontières, les récits canadiens touchent des auditoires de plus en plus grands partout dans le monde, et les producteurs ont fait état de la vente de 343 productions financées par le FMC en 2018-2019, pour un total de 104,7 millions de dollars. La qualité du contenu audiovisuel d’ici est toujours applaudie par le public d’ici et d’ailleurs, les projets financés par le FMC ayant récolté 900 nominations et remporté 230 statuettes à l’occasion de 24 cérémonies de remises de prix canadiennes. À l’échelle internationale, les projets financés par le FMC ont reçu 39 nominations et 14 d’entre eux ont reçu des prix à l’occasion de 14 cérémonies, notamment celles des Emmy Awards, des Daytime Emmy Awards, des International Emmy Awards, des SXSW Awards et des Kidscreen Awards.

Malgré la profusion d’options de contenu qui s’offrent aux auditoires et la concurrence féroce pour retenir leur attention, 24 productions financées par le FMC ont attiré plus de un million de téléspectateurs pendant la saison de télédiffusion 2017-2018, soit trois dans le marché de langue anglaise et vingt et un dans celui de langue française. Le visionnement hebdomadaire par habitant de productions financées par le FMC s’est établi à 1,3 heure dans le marché de langue anglaise et à 3,3 heures dans le marché de langue française. Les projets de médias numériques soutenus par le FMC dans le cadre du Volet convergent ont reçu 22,2 millions de visites et ceux appuyés dans le cadre du Volet expérimental, 1,8 million.

Financer

Au titre du Volet convergent, le FMC a financé la production de 492 émissions de télévision et le développement de 374 autres. Ces émissions étaient accompagnées de 176 projets médias numériques connexes, qui ont offert de nouvelles plateformes pour permettre aux spectateurs d’apprécier le contenu financé par le FMC. Les engagements de production au titre de ce volet ont totalisé 285 millions de dollars en 2018-2019 et ont donné lieu à un volume de production de plus de 1,3 milliard.

Par l’entremise du Volet expérimental, le FMC a versé 42,0 millions de dollars pour financer 116 projets à l’étape du développement, de la production ou de la mise en marché, ce qui a généré une activité de 77,1 millions.

Enfin, dans le cadre d’une entente en vigueur avec Corus Entertainment, le FMC a géré le Programme Corus-FMC — du concept à la prévente pour une sixième année consécutive. Le Programme a permis de financer 16 projets en développement, pour un total de 725 000 $.

Promouvoir

Afin de remplir son mandat visant à promouvoir le talent et le contenu canadiens, le FMC s’est associé à 65 événements de l’industrie et a contribué, par son expertise, à 44 autres, au Canada comme à l’étranger. La participation à ces manifestations permet au FMC de promouvoir davantage le Canada comme un partenaire de choix en coproduction et de diffuser des renseignements sur l’industrie.

Favoriser et développer

Source incontournable reconnue pour avoir les toutes dernières nouvelles du marché et de l’industrie, le FMC a continué à cerner et à analyser les dernières tendances du secteur. Ces activités lui permettent de demeurer alerte et informé de l’évolution de l’industrie qu’il sert. Plus important encore, les études que le FMC commande et l’information qu’il sélectionne et diffuse sont de plus en plus précieuses pour les professionnels de l’industrie, ici et ailleurs dans le monde. Au total, 78 articles, dont 55 articles payants, 23 articles rédigés par des membres de l’équipe de la Veille stratégique ou des partenaires de contenu et 12 projets de recherche ont été publiés dans le site FMC Veille. Le rapport annuel sur les tendances a, une fois de plus, été publié en espagnol, en plus de ses versions anglaises et françaises. Enfin, l’équipe de la Veille stratégique a lancé une série de balados en français et en anglais dans lesquels elle présente des études de cas de l’industrie.

Grâce à l’inestimable leadership et à la précieuse orientation du conseil d’administration, au travail acharné de tous les membres du personnel et de l’équipe du FMC ainsi que de la détermination de l’administrateur des programmes du FMC à remplir son mandat dans le plus grand souci de la clientèle, la Société reste solidement en place pour accomplir son importante mission de soutien aux conteurs du Canada.

Le succès du programme du FMC est également attribuable en partie à l’apport des intervenants du secteur. À vous tous, merci de vos perspectives, de vos renseignements et de votre grande expérience.

Je suis toujours ébahie du formidable dévouement, du talent exceptionnel et de l’engagement profond de bon nombre d’acteurs de l’industrie. Il me tarde de voir ce que l’avenir nous réserve et j’espère que nous continuerons de travailler en partenariat afin de saisir les occasions que l’économie créative nous offre.

La présidente et chef de la direction,

Valerie Creighton

Retour Haut de la page