Fugueuse : Une adolescente  qui rêve d’aventure et de liberté et adore danser est sur le point de connaître son premier amour.

Message du président du conseil d’administration

Société tournée vers l’avenir ayant prouvé son efficacité à soutenir l’industrie, le Fonds des médias du Canada (FMC) est prêt à continuer d’appuyer le milieu canadien de la création. Au nom du conseil d’administration du FMC, je suis ravi de faire rapport des activités que la Société a menées en 2018-2019. L’industrie a connu son lot de perturbations cette année, mais le FMC a su s’y adapter et tracer la voie vers la viabilité à long terme du secteur audiovisuel du pays.

En 2018-2019, par son Cadre de travail Canada créatif, le gouvernement fédéral a entrepris le versement au FMC d’une allocation de stabilisation de 172 millions de dollars sur cinq ans, dont 16,9 millions cette année. Il a également offert une nouvelle flexibilité au programme du FMC, qui en avait bien besoin, ce qui a permis à la Société de mettre à jour ses Principes directeurs pour 2019-2020.

Au cours de l’année, le FMC a travaillé activement avec le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme ainsi que son équipe pour mettre en place une série de grands changements stratégiques apportés aux programmes du FMC, dont certains font partie des plus importants, en portée et en ampleur, depuis l’établissement du FMC en 2010.

Le personnel a entrepris une tournée pancanadienne de consultations pour recueillir les commentaires des intervenants à propos des domaines de flexibilité accordés par le gouvernement ainsi que sur d’autres propositions de changements aux programmes du FMC, qui se concrétiseront en 2019-2020. Les participants aux groupes de discussion, aux groupes de travail et aux tables rondes des dirigeants qui ont eu lieu un peu partout au pays ont aussi abondamment parlé des nouveaux modèles de financement et des modifications apportées aux volets convergent et expérimental.

Le secteur audiovisuel du Canada est aujourd’hui à la croisée des chemins. Dans le cadre de son examen de la Loi sur la radiodiffusion et de la Loi sur les télécommunications, le gouvernement se penche sur des questions comme la création de contenu à l’ère numérique, la diversité culturelle et la façon d’assurer un avenir solides aux médias canadiens et à la création de contenu canadien. Pour étudier le rôle et les activités du FMC au sein du secteur, le personnel a rencontré le groupe d’experts et lui a soumis une proposition.

Le FMC a également collaboré avec Affaires mondiales Canada pour mettre en lumière l’importance du contenu audiovisuel en tant que produit canadien d’exportation viable et solide. En 2019, il a participé activement à une mission commerciale des secteurs canadiens de la création en Amérique latine, au cours de laquelle des ententes ont été conclues ou reconduites avec des partenaires d’Argentine, de Colombie et du Mexique.

Pour célébrer le succès du contenu et du secteur audiovisuel d’ici, le FMC a organisé la troisième édition de Vitrine à Ottawa. Constituant une occasion d’informer et de sensibiliser des représentants du gouvernement à l’importance de notre secteur, l’événement a réuni quelque 350 invités, y compris des chefs de file de l’industrie et des parlementaires de premier plan, dont le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, l’honorable Pablo Rodriguez.

En plus de mettre ses ressources à profit et de créer des débouchés commerciaux pour les producteurs canadiens, le FMC a de nouveau cherché à conclure des accords de codéveloppement et de coproduction avec des partenaires étrangers. Un nouveau fonds de contrepartie pour le codéveloppement a été créé avec l’Irlande du Nord. Le FMC a également conclu un accord pour soutenir la mise sur pied d’un Fonds du film de l’Arctique destiné aux créateurs et aux producteurs autochtones de la région circumpolaire. Nos partenaires pour cette initiative sont l’International Sámi Film Institute de Norvège, la Russie, le Groenland et le Nunavut. Nos mesures incitatives avec la Belgique, la Colombie, le Danemark, l’Allemagne, l’Irlande, le Luxemburg, la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud ont été renouvelées. Ces initiatives ont été complétées par les activités que le FMC a réalisées à l’occasion de 14 marchés internationaux en Afrique, en Europe, en Amérique latine et au Proche-Orient.

Au nom du conseil d’administration, j’aimerais remercier la direction et tout le personnel du FMC pour cette année couronnée de succès. Le conseil aimerait également souligner l’excellent travail de l’administrateur des programmes du FMC, Téléfilm Canada, qui gère nos programmes de financement en ayant toujours à cœur le service à la clientèle.

Enfin, je désire exprimer notre reconnaissance envers le gouvernement du Canada ainsi que les distributeurs de services de télévision par câble, par satellite et par IP pour leur confiance indéfectible envers le FMC ainsi que pour leurs importants investissements soutenus dans l’innovation et les productions audiovisuelles du pays. Grâce à leur engagement envers la mission du FMC, nous pouvons assurer la prospérité de l’industrie du contenu et faire en sorte qu’elle soit encore bien placée pour alimenter l’économie numérique du Canada sur les marchés mondiaux.

Le président du conseil d’administration,

Alain Cousineau

Retour Haut de la page